mardi 13 mai 2008

Décalage horaire

Le décalage horaire
Est une invention des gens de terre


Ici c’est une toute autre affaire
Impulsé par le cycle lunaire
Qui rythme les marées et les sorties en mer

C’est le temps des insulaires
Que ce soit pour une balade côtière
Ou pour une croisière

Sa connaissance est nécessaire
Pour sortir de l’embarcadère
Sinon la sanction est sévère
Qui voit s’enliser les plus fières
Baleinières

(une variation océane du thème des Impromptus cette semaine....
j'ai pris cette photo le 12/05/08 dans le port de Locmariaquer, en attendant de voguer avec le bateau promenade dans le Golfe du Morbihan, et de longer sa myriade d'îles)

8 commentaires:

Ondine a dit…

C'est vrai au fond, que le décalage horaire est très éloigné du quotidien de ceux qui fréquentent la mer... Jolie photo, qui donne le goût de prendre le large!

Tisseuse a dit…

oui, c'est frappant, en bord de mer on passe son temps à consulter le calendrier des marées : pour se baigner, pour le bateau, pour passer sur l'île sur le passage laissé à découvert à marée basse, pour la pêche à pied, pour.....

je le trouvais marrant ce bateau de pêche nommé "La bohême" :o)

Anonyme a dit…

Et en même temps il a un côté très impressionniste o:-)

(Pivoine)

tisseuse a dit…

c'est tout à fait vrai, Pivoine !

Anonyme a dit…

Ah !! Je serais bien sortie en mer avec toi, Tisseuse.
Il me faudrait une autre vie pour aller explorer cette belle Bretagne.
O+

Tisseuse a dit…

O-plus > dis donc, la Bretagne c'est quand même moins loin que le Vietnam :)))

Anonyme a dit…

Tu sais bien. On ne voit que rarement ce que l'on a sous son nez ;-)
Pour te dire, j'ai jamais été visiter le château de Versailles. Alors !!
O+

Tisseuse a dit…

bien sûr, je te taquinais ;-)
et puis j'aimerai bien aller en Bretagne avec toi, ou au chateau de Versailles.....