samedi 10 janvier 2009

Flamboiement



Je traverserais encore et encore
Marchant sur les braises
Du feu qui me dévore
Je chercherais l’ascèse
Afin d’arpenter les voies célestes
Des légendes immémoriales

Je m’élèverais sur le fil
Du rasoir
Jusqu’à ce que tu ils
Me laissent entrevoir
L’impérieux cœur
De l’insondable

Dans un élan de ferveur
Je deviendrais alors
Ce flamboiement rouge et or
Inexprimable
Autrement que par ces jetées
Au couteau
Relief de ma matière
Comme travaillée
Toute entière
A la chaux


(texte écrit sur une consigne de la Petite fabrique d'écriture sur une toile de Joëlle Chen)

4 commentaires:

brigetoun a dit…

je me demande pourquoi je n'avais pas eu la curiosité de venir te lire ici

Joëlle a dit…

Et bien la curiosité m'a amené jusqu'ici... merci pour les mots posés sur la toile, très beau poème, sensible et bien amené.
Je poursuis ma visite :-)

Tisseuse a dit…

Brigetoun > bienvenue dans mon autre "chez moi" virtuel :)

Joëlle > ravie d'accueillir l'artiste qui m'émerveille dans ce travail de couleurs et d'énergie :)
et un grand merci pour le commentaire sur le texte ;-)

estourelle a dit…

J'aime beaucoup cette peinture et ton texte est emprunt d'une grande ferveur!!(tout feu tout flamme!! :))
(j'ai suivi tes déboires et je trouve très regretable ces agissements sur la toile!)
Surtout résiste!!)