jeudi 1 octobre 2009

L'ombre de l'éléphant


L’ombre de Jules Verne

Aussi haut qu’un immeuble, mécanique étonnante à moteur, l’éléphant gigantesque se met en mouvement. La foule trépigne en d’interminables files d’attente, sous un fin crachin qui fait douter de la réalité de l’été, dans le seul but de voir passer l’incroyable machinerie.
En cette saison détestable où les touristes fuient le rivage atlantique peu accueillant, et se jettent sur les visites à faire à la ville la plus proche, le centre de Nantes devient attractif, et ses anciens chantiers navals encore plus.

S’exhibent aux yeux de tous les rêves de Jules Verne en personne : de fabuleuses inventions réalisées par l’ingéniosité des hommes !
Les hangars démesurés, désertés par la construction navale, reprennent une fonction inédite : niche pour animaux imaginaires (le pachyderme hindou du « Tour du monde en 80 jours », le calamar monstrueux et la lotte des profondeurs de « Vingt mille lieux sous les mers », etc…..).

Derrière la verrière centrale se profile l’ombre de l’éléphant géant, et au loin sur les quais de Loire on entend résonner encore longtemps son barrissement de mastodonte en ferraille.

(Tétrao propose sur son blog de faire une article sur L'éléphant, or, j'avais écrit ce texte le 30/09/2007 pour le thème des Impromptus....d'autres références sur les Machines de lîle à Nantes : ici ! La photo est de moi, L'éléphant "logeant" pas très loin de mon domicile....)

8 commentaires:

Tétrao a dit…

Merci Tisseuse de liens jolis pour ces deux articles intéressants, quoique poétiques aussi, sur l'éléphant grand et autres machines - plasticiennes, et qui parfois résonnent - de l'île. quel beau chantier, en effet...

à bientôt, si tu ne crébillonnes !

Tétrao

http://le-calame-et-la-plume.over-blog.com/ a dit…

Super intéressant!
Qui sait, peut-être un jour rencontreras-tu Tétrao?
Bonne nuit,
Hélène.

pandora a dit…

J'aime bien cet éléphant en tout cas ;-)

chris a dit…

cet éléphant pourrait il entrer dans une boutique de porcelaine...

enriqueta a dit…

Atention aux souris!!!

Tisseuse a dit…

Tétrao > je ne suis pas très loin de la rue Crébillon en effet :o)

Hélène > c'est en tout cas de l'ordre du possible.....

Pandora > un petit quelque chose me dit que tu pourrais bien le voir :o)

Chris > tout à fait, si une boutique de porcelaine démesurée s'installait dans les hangars des anciens chantiers navals :)))

Hélène > des "souris" humaines, il en a pas mal à ses pieds :)

Danalyia a dit…

J'ai vu (sur Arte) le spectacle de la compagnie Royal de Luxe à Berlin, avec la petite géante et le scaphandrier. Magnifique et magique ! J'aimerais beaucoup les voir "pour de vrai"...

Tisseuse a dit…

Danalyia : la compagnie Royal de Luxe qui monte de gigantesques spectacles de rue a probablement inspiré les concepteurs des Machines de l'île pour la construction de cet éléphant

nous avons la chance à Nantes de pouvoir avoir à chaque fois la primeur de leurs spectacles
j'espère que tu pourras les voir un jour :o)